Guinée: 2 nouveaux morts lors des manifestations pour la réouverture des classes

Deux personnes ont été tuées mardi lors de violences survenues en marge de manifestations réclamant la réouverture des classes, à Conakry, la capitale guinéenne. La veille, des troubles similaires avaient déjà fait cinq morts.

Selon une source médicale, les deux personnes décédées mardi sont des civils, l’un tué par balle, l’autre ayant succombé après avoir été renversé par un véhicule des forces de l’ordre. Des habitants de quartiers de la banlieue avaient brûlé des pneus et érigé des barricades, bloquant la circulation. Les échauffourées ont eu lieu lorsque des forces de l’ordre sont intervenues pour déplacer ces barricades.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct