Trump veut accélérer les expulsions des migrants sans papiers

© PhotoNews
© PhotoNews

Les clandestins qui bénéficiaient de l’indulgence des autorités américaines sous l’administration Obama ont été prévenus : presque aucun n’est désormais à l’abri, selon de nouvelles consignes édictées par le gouvernement du président Donald Trump.

Concrétisant les promesses de campagne du milliardaire républicain et un décret du 25 janvier, le département de la Sécurité intérieure a autorisé mardi les agents d’immigration et de douane à interpeller la plupart des personnes en situation irrégulière qu’ils rencontreraient dans l’exercice de leurs fonctions, ne faisant une exception explicite que pour les sans-papiers arrivés enfants sur le territoire, surnommés les « Dreamers ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct