Amnesty dénonce les discours clivants des «marchands de peur»

Salil Shetty. © René Breny.
Salil Shetty. © René Breny.

E n 2016, explique le secrétaire général d’Amnesty International Salil Shetty dans son rapport annuel, les notions de dignité humaine et d’égalité, et l’idée même de famille humaine, ont été attaquées de façon violente et incessante dans des discours remplis d’accusation instillant la peur et désignant des boucs émissaires, propagés par ceux qui cherchaient à prendre le pouvoir ou à le conserver à tout prix, ou presque ».

« Les discours clivants des marchands de peur sont devenus une force dangereuse dans les affaires de la planète, poursuit-il. Donald Trump, Viktor Orban, Recep Tayyip Erdogan, Rodrigo Duterte : de plus en plus de responsables politiques se déclarent antisystème, défendent des programmes nocifs qui s’acharnent sur des groupes entiers de population et les déshumanisent  ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct