Child Focus sensibilise les jeunes à l’e-réputation

Child Focus « n’a pas reçu de plainte spécifique » liée aux photos volées d’adolescents sous la douche, explique sa porte-parole Mayrse Rolland. « Mais dans les écoles, on nous en parle. »

La Fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités « invite les jeunes à réfléchir aux enjeux des traces qu’ils laissent sur internet. Comme le sexting (une pratique qui consiste à s’envoyer des photos dénudées, NDLR). Il fait partie du discours amoureux, spécialement chez les jeunes. Mais on les alerte des dangers qui y sont liés, après une séparation par exemple. Chaque année, on reçoit des plaintes. » Child Focus conseille ainsi aux adolescents de masquer leur visage ou de ne pas montrer de signes distinctifs, comme des tatouages.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct