Clé sur porte

© DR
© DR - dr.

La 58e édition du salon Batibouw est l’occasion de rappeler que le français de Belgique a investi le domaine de l’immobilier – à moins que ce ne soit l’inverse. Les compétences de nombreux Belges en matière de construction sont aussi linguistiques : ils maîtrisent un lexique spécialisé dans lequel s’invitent d’assez nombreux mots ou expressions typiques de notre variété de français.

Le tour «clé sur porte», qui qualifie une construction prête à l’usage, est du nombre. Il diffère de l’expression en vigueur en France, où on lui préfère « clés en main ». Par contre, la Flandre s’est alignée sur l’usage de la partie francophone du pays, marquant ainsi sa différence avec le néerlandais d’outre-Moerdijk. La brique dans le ventre, c’est bien une histoire belge…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct