Tax shift : les pistes pour aboutir à 100 euros par mois

Charles Michel.
Charles Michel. - Photo News.

Dépasser le cadre de l’esquisse budgétaire du « tax shift II », c’est tout l’enjeu des négociations « serrées mais constructives », nous dit-on, qui se déroulent actuellement entre partenaires de la majorité et au sein de différents groupes de travail. Un kern a eu lieu mardi soir et s’est terminé aux alentours de minuit trente, sans aboutir. La mesure phare du gouvernement – les 100 euros net par mois destinés à renflouer le portefeuille des bas et moyens salaires – prend du temps. Les discussions atteignent même un « haut degré de technicité »… Entendez que, par la porte ou par la fenêtre, dans le cadre du budget esquissé (1,7 milliard d’euros), il faut parvenir à ce montant symbolique de 100 euros net par mois.

100 euros net par mois : la priorité des priorités

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct