Liesbeth Homans estime qu’Unia n’est «ni neutre, ni objective»

La ministre flamande pour l’Egalité des chances, Liesbeth Homans (N-VA), estime dimanche dans les colonnes du journal De Zondag que l’institution Unia n’est pas «neutre, ni objective». Elle ajoute que l’ancien centre fédéral pour l’égalité des chances ne défendrait que les personnes «allochtones». Unia a réfuté ces critiques et demandé une rencontre avec la nationaliste flamande.

Cette dernière «se pose des questions sérieuses sur le fonctionnement d’Unia», en faisant référence à l’ouverture de procédure de recrutement uniquement pour certains groupes de population. «Il s’agit de pure discrimination», estime-t-elle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct