Un médicament dont le prix est multiplié par… 26.000 fois

Il n’existe pas de « plan B » à la puissance de recherche pharmaceutique des multinationales du médicament, la recherche académique ne pouvant guère dépasser l’étape de l’identification d’un candidat-médicament, avant de devoir passer la main à l’industrie pour des tests cliniques et une production qui demande des milliards. Pour autant, le modèle actuel de commercialisation des avancées thérapeutiques est-il le seul possible ? Pour Melissa Barber, de l’École d’Hygiène et de Médecine Tropicale de Londres, la réponse est clairement positive. Elle a mené une analyse des coûts de fabrication de tous les médicaments utilisés pour traiter le cancer. « Les résultats montrent que plusieurs traitements clés contre le cancer pourraient être fabriqués pour moins d’un pour cent des prix pratiqués en Europe.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct