Le parquet de Bruxelles ne s’oppose pas à la libération de Léopold Storme

© Belga
© Belga

Le parquet de Bruxelles a décidé de ne pas introduire de pourvoi en cassation après que le tribunal de l’application des peines de Bruxelles a accordé la libération conditionnelle à Léopold Storme vendredi dernier, a indiqué lundi le parquet qui ne fournira pas d’information sur l’heure de libération du jeune homme de 29 ans. Ce dernier avait été condamné, en 2010, à une peine de 26 ans de prison pour avoir tué ses parents et sa soeur.

Parmi les principales conditions figurent l’obligation de ne pas commettre d’infraction, d’avoir une adresse fixe, de répondre aux convocations de l’assistant de justice mais également de poursuivre ses études et son travail psychothérapeutique. Le tribunal de l’application des peines n’a toutefois pas jugé nécessaire de lui faire porter un bracelet électronique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Belgique