Sous l’ère Trump, le suprémacisme blanc reprend des couleurs

Des tombes juives ont été vandalisée dans un cimetière de Philadelphie. © AFP
Des tombes juives ont été vandalisée dans un cimetière de Philadelphie. © AFP

917. C’est le nombre de groupes prônant la haine recensés en 2016 aux États-Unis par le Southern Poverty Law Center (SPLC), association de défense de minorités et de droits civiques. C’est 15 de plus qu’en 2015. Avec une nette augmentation pour les groupes considérés comme antimusulmans, qui ont triplé en un an, passant de 34 à 101.

Et aucune communauté ne semble épargnée.

Dimanche, une centaine de tombes juives ont été vandalisées dans un cimetière en Philadelphie. Une semaine avant, un cimetière de Saint-Louis (Missouri) avait été dégradé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct