Fillon, en insultant l’État de droit, se disqualifie pour la présidentielle

Fillon, en insultant l’État de droit, se disqualifie pour la présidentielle

Ce mercredi, François Fillon en a appelé au peuple pour rendre la justice. Cela fait de lui désormais, un homme dangereux pour la démocratie. D’autant que c’est pour régler son sort personnel, que cet homme politique a insulté l’État de droit, en se plaçant au-dessus des lois et en mettant en cause l’indépendance de la justice française. Le candidat Fillon s’est disqualifié dans la course à la présidentielle : un homme qui incite le peuple à rendre la justice lui-même, ne peut être président d’une République démocratique et représenter les droits du peuple.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct