Dans la tête de Nafissatou Thiam

Dans la tête de Nafissatou Thiam
BELGA/ERIC LALMAND

Cela reste surprenant. Vous pouvez la questionner dans tous les sens, lui offrir des arguments imparables, la mettre face à la réalité des chiffres et à l’absence de quelques-unes de ses principales rivales : rien n’y fera. Malgré son statut de championne olympique, Nafissatou Thiam a débarqué à Belgrade pour y disputer, ce vendredi, le pentathlon de l’Euro en salle, son premier championnat après son triomphe de Rio, avec une froide résolution, celle de ne pas se laisser monter la tête par ceux qui la voient forcément terminer sur la plus haute marche. Cela ressemble à une posture, ce ne l’est pas.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct