Peur: notre perception de l’autre

Peur: notre perception de l’autre

Il y a aujourd’hui chez une frange non négligeable de la société belge le sentiment d’être menacé par les migrants et les citoyens belges de confession musulmane », souligne Antoine Roblain, chercheur du Centre de recherche en psychologie sociale et interculturelle, ULB. Une menace qui est à la fois économique - les migrants musulmans sont des profiteurs - et symbolique - les musulmans vont nuire à notre identité, notre culture -. Ce sentiment de menace cible aujourd’hui la communauté musulmane, mais se retrouve également à différentes époques, en différents lieux : lors de la Première Guerre mondiale, les réfugiés belges qui fuyaient le pays sont souvent devenus des boucs émissaires à peine tolérés, stigmatisés, qui vivaient repliés entre eux…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct