Shazam: de la musique, du trafic de données et de la publicité

© DR
© DR

Ce n’est guère un mystère : pour installer une application mobile, l’utilisateur doit accepter certaines conditions dont l’une est fréquemment de partager ses données personnelles. Shazam ne déroge pas à la règle et pourtant, en installant l’application par exemple sur un Samsung possédant la version 6.1 d’IOS, aucune autorisation particulière n’est requise. Seule la mention « Autoriser Shazam à enregistrer des fichiers audio ? » apparaît, avec l’option « Refuser » ou « Autoriser ». Si vous refusez, l’application cessera de fonctionner. Ce n’est pas le cas pour un GSM possédant une version inférieure d’IOS.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct