Whatsapp, un bon produit moyennant quelques précautions

© belga
© belga

Whatsapp a fait du chiffrement de bout en bout son cheval de bataille. Selon leur site officiel et les conditions d’utilisation du réseau, personne ne pourrait intercepter les messages des utilisateurs, pas même Whatsapp lui-même. Whatsapp est catégorique à ce sujet, impossible d’intercepter un message qui ne nous est pas destiné. C’est la même chose pour les appels, qui ne peuvent pas être écoutés : le chiffrement de bout en bout permet en fait d’envoyer un message d’un destinateur vers un destinataire sans que personne ne puisse lire le message entre les deux. Il faut disposer de clés de chiffrements, qui elles seules, permettront d’ouvrir le message. Comme l’explique Whatsapp dans l’onglet « sécurité » de son site, « les messages sont protégés avec un cadenas, et seuls le destinateur et le destinataire ont la clé spéciale qui permet de les déverrouiller et de les lire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct