Stoemelings chez LinkedIn

© D.R.
© D.R.

À l’inscription, LinkedIn sollicite nom, prénom, e-mail, code postal ainsi que le job pour lequel le membre travaille ou souhaiterait travailler. Rien d’anormal pour un réseau social professionnel. LinkedIn souhaite accéder à une messagerie pour « lui proposer des connexions et l’aider à créer son réseau ». Entrer dans sa boîte mail ? Obtenir tout un carnet d’adresses, et peut-être davantage encore ? LinkedIn ne se satisfera pas d’une réponse négative : « Êtes-vous sûre de votre choix ? Vous tirez le meilleur parti de LinkedIn lorsque vous avez beaucoup de relations. » .

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct