Magnette menace à nouveau de ne pas ratifier le Ceta

© Bruno Dalimonte - Le Soir
© Bruno Dalimonte - Le Soir

Le ministre-président wallon Paul Magnette a reconnu mardi des difficultés avec le gouvernement fédéral dans la mise en oeuvre de l’accord intra-belge âprement négocié l’automne par le Wallon avant d’autoriser la Belgique à signer le CETA, l’accord commercial entre l’Union européenne et le Canada.

«Ce n’est pas simple», a-t-il commenté mardi en marge de la présentation de son ouvrage sur la saga de l’automne dernier.

Des questions à la Cour européenne de Justice

Pour donner son feu vert, la Wallonie avait notamment exigé que la Belgique interroge la Cour de Justice de l’Union européenne sur la conformité de certains aspects de l’accord commercial avec les traités européens avant toute ratification du CETA.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct