Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

« Nous, académiques, avons un rôle à jouer. Nous devons analyser les faits, les décrypter, nous exprimer, publier des cartes blanches, c’est très important »

–  Andrea Rea (professeur de sociologie, ULB) au journal Le Soir, au lendemain des attentats de Bruxelles.

Aujourd’hui, un an après, la promesse est tenue : le dossier Carnets d’identités. Au-delà des on-dit et des apparences paraît dans ce même journal.

Vingt-quatre chercheurs de l’Université libre de Bruxelles y prennent la parole pour répondre à une question-clef : comment vivons-nous un an après les attentats de Bruxelles ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct