Trump accuse à tort Obama d’avoir relâché 122 terroristes de Guantanamo

© Reuters
© Reuters

Ce mardi matin, Donald Trump s’est à nouveau attaqué à Barack Obama sur Twitter. Selon lui, l’administration de l’ancien président américain a relâché 122 prisonniers de Guantanamo qui seraient retournés sur les champs de batailles. L’actuel président dénonce dans la foulée « une autre décision terrible » de son prédécesseur.

En réalité, selon les chiffres 2016 du « Office of the Director of National Intelligence », le bureau de renseignement américain, depuis l’entrée en fonction de Barack Obama le 22 janvier 2009, neuf détenus relâchés par l’administration Obama se sont bien réengagés et sont donc considérés comme des terroristes.

Par ailleurs, 113 détenus relâchés avant le 22 janvier 2009 sont retournés sur les champs de batailles. Mais ils ont été libérés par l’administration Bush. Le total des détenus libérés par les deux administrations présidentielles réengagés en terroriste s’élève donc à 122.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct