Une étude met en garde contre la prise d’ibuprofène pendant la grossesse

La prise pendant la grossesse d’ibuprofène, un médicament très répandu contre la douleur ou la fièvre, pourrait perturber le développement de l’appareil génital du garçon à naître, selon une étude publiée vendredi dans la revue Scientific Reports.

«Tous les faisceaux d’indices convergent vers une grande prudence quant à l’utilisation de ce médicament au 1er trimestre de grossesse», résume Bernard Jégou, le chercheur de l’Institut national français de recherche sur la santé, qui a coordonné l’étude. Disponible sans ordonnance dans de nombreux pays dont la France, l’ibuprofène fait partie des médicaments généralement autorisés en début de grossesse tout comme l’aspirine ou le paracétamol.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct