Un Etat américain se rue pour exécuter ses condamnés

L’Etat américain de l’Arkansas prévoit d’exécuter en avril huit prisonniers en dix jours, un rythme inédit justifié par la proche date de péremption d’une substance utilisée pour mettre à mort les condamnés. Les opposants à la peine capitale dénoncent des exécutions « à la chaîne », fondées sur un motif aussi absurde que prosaïque.

Il s’agit en l’espèce de huit hommes qui ont passé en moyenne deux décennies dans le couloir de la mort. Conformément au décret signé par le gouverneur républicain de l’Arkansas, Asa Hutchinson, ces prisonniers seront exécutés selon le calendrier suivant : deux le 17 avril, deux le 20 avril, deux le 24 avril et deux le 27 avril.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct