L’équipe de Macron dénonce un «dérapage inqualifiable» d’un conseiller de Hamon

© AFP
© AFP

Le porte-parole d’Emmanuel Macron a demandé vendredi la mise à l’écart de Vincent Peillon de l’équipe de campagne de Benoît Hamon après des propos jugés « inqualifiables » évoquant les chambres à gaz des camps de concentration nazis.

Cet épisode s’ajoute au duel à distance engagé entre le candidat socialiste à l’élection présidentielle et le fondateur du mouvement non partisan En Marche !, accusé par Benoît Hamon de favoriser la montée du Front national.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct