En Belgique, peu d’obstacles à la propagande d’Erdogan

Recep Tayyip Erdogan. ©AFP.
Recep Tayyip Erdogan. ©AFP.

Alors que l’Allemagne et les Pays-Bas interdisent des meetings de l’AKP sur leur sol, la Belgique ne se chauffe pas de ce bois-là. Le parti du président Recep Tayyip Erdogan, et les mouvements qui lui sont proches dans la diaspora, ne trouvent que peu de freins à leur opération séduction. Dernier fait en date : la publication et la diffusion, vendredi sur le compte Facebook de l’AKP Belgique, d’une affiche à l’esprit guerrier. Le message de l’image, en turc, est sans équivoque : « Cette lutte est la lutte entre le croissant et la croix ! Réunissons-nous sous le croissant. Vous verrez que nous serons très nombreux ! »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct