Un rayon de soleil et l’espoir revient

© Duchesnes
© Duchesnes

« Blessé mais toujours debout » peut s’apparenter à deux ailes d’avion, une rame de métro ou une vie brisée. L’œuvre dédiée à la mémoire des victimes des attentats de Bruxelles, le 22 mars 2016, a été pensée et conçue par l’artiste bruxellois Jean-Henri Compère. Réalisé par les ateliers Bouvy à Sainte-Cécile (Florenville), le monument de 20 mètres de long, 2 de haut et pesant plus de 2 tonnes a été acheminé par un semi-remorque vers la petite rue de la Loi, à Bruxelles. L’ensemble est composé de deux plaques jumelles en acier inoxydable satiné. «  Deux plaques qui se font face et se rejoignent en se redressant, tels deux aimants qui s’opposent, marquant d’un geste fort le refus de la violence et laissant au travers de l’espace qui les sépare, la place au dialogue et à l’espoir. » L’œuvre véhicule un message d’espoir. « 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct