L’Union européenne se prépare à une guerre commerciale avec Trump

Le plan de l’Administration Trump divise les Américains. Les grandes entreprises exportatrices l’appellent de leurs vœux mais les détaillants y sont opposés. © AFP
Le plan de l’Administration Trump divise les Américains. Les grandes entreprises exportatrices l’appellent de leurs vœux mais les détaillants y sont opposés. © AFP

Derrière son paisible attentisme, l’UE est en état d’alerte maximum vis-à-vis de la réforme fiscale que prépare l’administration Trump. La chancelière allemande, Angela Merkel, aura l’occasion de sonder Donald Trump, qu’elle rencontre ce vendredi. Son ministre des Finances en remettra une couche lors du G20, qu’il préside à la fin de la semaine. Des experts de l’Allemagne, de la France et de la Commission européenne se sont réunis fin février pour définir une ligne commune, selon plusieurs sources. Et ont conclu qu’il ne fallait en aucun cas brusquer leur allié historique. L’UE craint l’escalade si elle réagit précipitamment, expliquent ces sources.

À ce stade, elle ne sait pas sur quel pied danser, puisque le seul signal envoyé outre-Atlantique, c’est, en substance, un tweet de Trump qui promet que sa réforme sera « phénoménale ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct