De plus belle Foresti en plein mélo, c’est réussi

<span>De plus belle</span> Foresti en plein mélo, c’est réussi

Très charmant premier film que celui de Anne-Gaëlle Daval, costumière sur la série Kaamelott. Or pour passer de la couture à la mise en scène, elle n’a pas choisi la facilité puisque le film parle du cancer et de l’après-cancer, de la féminité, du regard de l’autre, du rapport à la mère, de l’amour. Le tout avec un casting inattendu puisque la fille en rémission d’un cancer du sein, c’est Florence Foresti, et le charmeur charmant à moto, c’est Mathieu Kassovitz.

Vous l’aurez compris, la première a vaincu le mal physiquement mais a du mal à se reconstruire intérieurement et elle croise la route du second.

Foresti en mode mélo résiste à tous ses tics de scène et assume assez bien son personnage blessé jusqu’à se mettre à nu au propre comme au figuré. Kassovitz côté drague se la pète avec délicatesse et sourire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct