Music 4 a while Ay linda amiga

<span>Music 4 a while</span> Ay linda amiga

«  Il faut quelques écoutes pour estomper le choc de cette voix classique avec l’arrangement contemporain. Et ensuite, c’est le plaisir. Profitez-en.  » C’est ce qu’on écrivait pour le précédent album.

Plus besoin de ce moment d’attente avec ce deuxième album. On est immédiatement dedans, dès le premier morceau, un John Dowland. Et puis on enchaîne avec Machaut, Monteverdi, Purcell, etc. Et le bonheur est encore plus grand que pour l’opus 1.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct