Charleroi: la prostitution de rue se précarise

Marie (de dos) face à la directrice d'Entre 2 Wallonie, Martine Di Marino, pour laquelle le règlement communal constitue encore et toujours un échec. © D.A.
Marie (de dos) face à la directrice d'Entre 2 Wallonie, Martine Di Marino, pour laquelle le règlement communal constitue encore et toujours un échec. © D.A. - D.A.

Charleroi était l’une des dernières villes à tolérer le racolage. Un règlement adopté en novembre 2014 y a mis fin. Depuis, toute attitude provocante ou déplacée en rue peut donner lieu à une arrestation, et à d’éventuelles poursuites.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct