Najar, tranchant et incisif, à gauche

Najar a apporté une belle plsu-value offe sive. © Photo News
Najar a apporté une belle plsu-value offe sive. © Photo News - News.

Pour sa 46e rencontre officielle de la saison à la tête d’Anderlecht, René Weiler a innové défensivement en alignant pour la première fois de la saison, quatre droitiers : Najar, Spajic, Kara et Appiah (de gauche à droite) dans sa ligne défensive.

Bien qu’expérimental, ce quatuor a très facilement tenu très facilement la route face à une très faible opposition chypriote. Ruben a dû patienter 31e minute pour toucher son premier ballon, sans danger, c’est tout dire sur le niveau des Chypriotes. Malgré le retour de Sotoriou, les défenseurs bruxellois n’ont jamais été mis sous pression et ont apporté une plus-value offensivement surtout dans le chef d’Andy Najar.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct