Pourquoi les squatters seront bientôt criminalisés

© Photo News
© Photo News

La Flandre s’est émue, le week-end dernier du squat d’une famille de Roms dans la maison inoccupée d’un ménage Gantois. C’est dans un post Facebook rapidement devenu viral que le couple faisait part de ses difficultés : depuis deux mois, ils séjournaient au Vietnam. Un homme s’est introduit par effraction dans leur habitation gantoise pour la sous-louer à une famille de 11 personnes. Ils demandent alors à la police de constater l’occupation, mais cette dernière ne peut les expulser. La famille a donc requis la justice de paix. Le tribunal de première instance de Gand laisse quatorze jours à la famille pour quitter les lieux.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct