Un petit boulot Un bon moment de ciné

Un petit boulot Un bon moment de ciné

Cette comédie noire contemporaine, peu morale comme l’air du temps, est le dernier film de feu Pascal Chaumeil. Romain Duris, héros de L’arnaqueur, est cette fois un gars qui s’improvise tueur à gages. L’originalité est de le confronter à Michel Blanc, scénariste du film et commanditaire avec du cœur. C’est pas très moral – c’est en commettant des meurtres que Jacques retrouve sa dignité et celle de sa classe sociale –, mais il y a d’autres tueurs plus redoutables.

Si l’humour est présent comme politesse du désespoir, la critique sociale – celui des licenciements boursiers – est féroce, les dialogues bien ciselés, le tandem Duris-Blanc convaincant, les seconds rôles étoffés et la mise en scène rythmée. Le résultat est un bon moment de ciné.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct