L’assaillant avant d’être abattu à Orly: «Il va y avoir des morts»

© EPA
© EPA

Le procureur de la République, François Mollins, a précisé les circonstances dans lesquelles s’est déroulée l’attaque à Orly, après avoir souligné « le sang-froid, la maîtrise, l’efficacité et le discernement de la patrouille de l’opération Sentinelle ».

Ce samedi à 6h55, l’auteur de l’attaque d’Orly, Ziyed Ben Belgacem, a blessé un fonctionnaire de police lors d’un contrôle tourier à Garges-lès-Gonesse. « Ce contrôle était justifié par la vive allure d’un véhicule Clio qui roulait tous feux éteints », explique M. Molins. Belgacem a attendu que le policier vérifie les papiers du véhicule pour s’emparer de son arme de point et viser la tête du fonctionnaire de police, qui a été blessé par des éclats de grenaille.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct