Pollution: la dernière centrale au charbon de Pékin fermée

La dernière grande centrale au charbon de Pékin a suspendu ses opérations, ce qui signifie que l’électricité de la métropole est désormais exclusivement générée par le gaz, a annoncé dimanche l’agence Chine nouvelle. La capitale souffre actuellement à nouveau d’un très grave épisode de pollution de l’air.

La fermeture de la centrale thermique de Huangneng a été annoncée dans la foulée de la session annuelle du Parlement (ANP), au cours de laquelle le Premier ministre chinois Li Keqiang avait promis de rendre un ciel bleu aux Chinois. Premier pollueur de la planète, la Chine est de plus en plus régulièrement asphyxié par un nuage de pollution toxique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct