Israël: Netanyahou évoque de possibles élections anticipées

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a évoqué dimanche de possibles élections anticipées à la suite d’une crise avec son ministre des Finances Moshé Kahlon à propos d’une réforme de la radio-télévision publique. Tous les quotidiens, les radios et télévisions faisaient leur Une dimanche sur les menaces de dissolution du gouvernement actuel et la tenue de nouvelles élections alors que des législatives ne sont prévues qu’en 2019.

La polémique porte sur l’Autorité radio-diffusion (IBA), l’organisme public qui devait fermer le 30 avril pour être remplacé par un nouvel établissement la Public Broadcasting Corporation (PBC). Officiellement il s’agit de dynamiser un service public à bout de souffle et de regagner une partie du terrain perdu face aux chaînes privées. Mais M. Netanayahu est hostile à la création de ce nouvel organisme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct