Mobilité: le MR dénonce «l’incohérence» bruxelloise

La vitesse commerciale moyenne des trams et des bus n’a cessé de diminuer, en raison d’une mauvaise maîtrise des feux, dénonce Vincent De Wolf.
La vitesse commerciale moyenne des trams et des bus n’a cessé de diminuer, en raison d’une mauvaise maîtrise des feux, dénonce Vincent De Wolf. - Thienpont.

La Région bruxelloise a lancé la rédaction de son futur plan de mobilité censé couvrir la période 2018-2028. Un processus qu’elle promet plus participatif que les précédentes éditions. Une « co-construction », a ajouté le ministre de la Mobilité, Pascal Smet (SP.A). Il ne s’agira pas, a-t-il promis, d’un énième plan, mais de quelque chose de neuf, plus concret. Tout le monde ne partage pas cet enthousiasme. Vincent De Wolf, le chef de groupe MR au parlement bruxellois dénonce « l’incohérence » de la démarche du gouvernement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct