En France, la bonne vieille télé revivifiée par la campagne présidentielle

©Reuters
©Reuters

Depuis Paris

On l’a si souvent entendu. Un débat télévisé ne change rien à une élection présidentielle. Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande : aucun de ces présidents n’aurait vu une joute cathodique sceller son sort. En 2002, Jacques Chirac, confronté à Jean-Marie Le Pen au deuxième tour, avait même esquivé cette étape jusqu’alors incontournable du duel de l’entre-deux tours. Il ne voulait pas débattre avec un représentant de l’extrême droite.

Mais si dans cette version 2017 complètement folle de la course élyséenne la gagnante était déjà… la télé ? Ce débat d’avant le premier tour est tout simplement une première. Et les candidats (tous les onze cette fois), se retrouveront encore à deux reprises avant le premier tour : le 4 avril sur les chaînes d’info continue BFM et CNews (ex-I télé) et le 20 avril sur France 2.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct