Enghien-Herne: Eoly n’a plus la folie des hauteurs

Le montage photographique donne une représentation de l’impact paysager des éoliennes selon Colruyt. © D.R.
Le montage photographique donne une représentation de l’impact paysager des éoliennes selon Colruyt. © D.R.

Dans le secteur de l’éolien aussi, la législation belge peut s’avérer très différente selon que l’on se trouve au nord ou au sud du Royaume. Comparé au cadre de référence conditionnant l’octroi d’un permis en Wallonie, les recommandations flamandes sont nettement plus souples, notamment en ce qui concerne les limitations de distance par rapport aux zones d’habitat (voir notre encadré).

Voilà pourquoi le nouveau projet éolien du groupe Colruyt et de sa filiale verte Eoly pressenti sur la commune de Herne constitue en soi un cas d’école comme seul un petit pays aussi régionalisé que le nôtre peut en offrir.

Celui-ci n’est pourtant pas sans rappeler un autre projet controversé du même type en province de Liège, où le gouvernement flamand a saisi le conseil d’Etat contre un permis délivré par la Région Wallonne pour la construction non concertée sur le territoire d’Oreye de six éoliennes impactant des habitants situés du côté néerlandophone.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct