C’est le 22 mars, nous avons dansé!

© HATIM KAGHAT
© HATIM KAGHAT

Trois grands cercles. Des gens qui ne se connaissent pas se tiennent la main. Ils musent un air en quelques notes, fragmenté en trois petits morceaux, entrecoupés de blancs, secs. On baisse la tête, on plie le genou, on déplace le poids du corps vers la gauche, on regarde derrière son épaule, comme si on avait vu un oiseau, puis on se remet droit. On tourne la tête, on déplace le poids du corps vers la droite, on regarde derrière son épaule, on ouvre une main, on garde l’autre fermée, on fait pivoter la tête, puis on la rejette en arrière, en fixant le plafond. Et puis on (re)baisse la tête, on (re) déplace le poids du corps…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct