Paradis Recto verso

<span>Paradis</span> Recto verso

C’est en anglais que la french touch a envahi le monde, ce qui n’est pas une raison suffisante pour ne pas chanter en français. C’est ce qu’ont dû se dire les Parisiens Simon Mény et Pierre Rousseau au moment de former Paradis en 2010.

Leurs débuts discographiques, ils l’ont d’ailleurs fait sur le label Beats In Space du DJ new-yorkais Tim Sweeney, avant de passer en 2014 chez Barclay. Six EP ont précédé la sortie de ce premier album, ainsi que la reprise de « Paradis » d’Alain Chamfort (écrit par notre Jacques Duvall national) qu’on retrouve ici.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct