«Les vraies questions se posent dans le silence»

Après «
Retour à Patmos
», entre plage et nostalgie, voici «
Deux mères pour une fille », entre Campine et filiation. © D.R.
Après « Retour à Patmos », entre plage et nostalgie, voici « Deux mères pour une fille », entre Campine et filiation. © D.R. - D. R.

Le deuxième roman de Patricia Emsens traite de l’adoption. Greta naît d’un amour sans avenir entre une Hollandaise et un GI. Sa mère la confie à un couvent. Trois ans plus tard, elle est adoptée par un couple belge qui ne peut avoir d’enfants. Ils la renomment Annemie. Qui grandit, entourée de l’affection de sa famille d’adoption et tourmentée aussi par son identité, par sa mère de naissance.

Un roman à l’écriture délicate et sobre. Jamais Patricia Emsens ne tombe dans le mélo. Au contraire, tout est vécu par effleurements, sans affrontement dramatique, sans colère. A l’image de la Campine où Annemie grandit, plate et calme.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct