Les attaques de Fillon : un aveu de faiblesse

François Fillon © AFP
François Fillon © AFP

Plus un animal a peur, plus il est agressif. Un fait qui s’est confirmé hier soir sur France 2 avec François Fillon, invité de l’Emission Politique. En chute dans les sondages depuis les révélations successives sur les soupçons d’emplois fictifs ou son train de vie aisé, François Fillon a ressorti la carte du complot ourdi par les instances médiatiques et politiques, visant explicitement la présidence de la république. Une stratégie de communication, fondée sur la violence qui tend le débat politique et désorganise la campagne selon Olivier Ihl politologue.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct