Theo Francken sur MSF: «J’ai complètement manqué de nuance»

«
Il faut sauver des gens mais, en les sauvant, on fait en sorte qu’indirectement plus de gens prennent la route du départ.
» © Belga.
« Il faut sauver des gens mais, en les sauvant, on fait en sorte qu’indirectement plus de gens prennent la route du départ. » © Belga. - Belga.

Pas d’excuses, mais une marche arrière. « Qualifier MSF de trafiquant d’êtres humains manquait complètement de nuance, je retire ce que j’ai dit », a déclaré vendredi le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Theo Francken (N-VA), à la suite d’un entretien avec des représentants de Médecins sans Frontières.

Dans une série d’échange de tweets acerbes mardi, Theo Francken avait invité l’organisation humanitaire à quitter la mer Méditerranée, l’accusant de contribuer à la traite des êtres humains, d’encourager l’immigration illégale et d’y causer « indirectement plus de morts ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct