Le powwow des Indiens d’Amérique

AFP
AFP - AFP

Trois jours durant, le Colyseum de Denver a résonné des danses et chants traditionnels des tribus d’American Natives. La 43e édition du powwow annuel de Denver a rassemblé environ 55.000 participants, danseurs, chanteurs, percussionnistes, vendeurs d’artisanat et simples spectateurs. Depuis 2009, ce sont 95 « nations », 35 Etats américains et 6 provinces canadiennes qui ont été représentées.

28 catégories de danseurs, mixtes ou non, de moins de 6 ans à plus de 60 ans se sont succédé alors que 14 « concours spéciaux » ont mis aux prises des percussionnistes, cavaliers ou peintres.

Tout au long du week-end, de nombreuses personnalités indiennes ont été mises à l’honneur, pour leur bravoure notamment.

Cette année, le thème du rassemblement, « Soutenons notre force au travers des connaissances indigènes », entendait honorer les combats des ancêtres, la résilience, la connexion à l’esprit de la nature (chevaux, plantes, eau, ...).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en L'image du jour