Publifin, c’était bien de la bombe

Publifin, c’était bien de la bombe

Au début de cette année, nous avions attiré l’attention d’hommes politiques et politologues flamands sur ce qui avait pour eux l’apparence d’un feu de cheminée local, mais était en réalité le détonateur d’une vraie grande explosion dans le paysage politique francophone. En janvier, à la question «  c’est grave, cette histoire Publifin pour le PS  ? », nous avions donc répondu « oui ». Force est de constater trois mois plus tard, que les choses se sont vérifiées : Publifin, c’était bien de la bombe !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct