Tax shift: voici les mesures dévoilées par la suédoise

Dépenses : doper le pouvoir d’achat et la compétitivité

Pouvoir d’achat. La suédoise promet un gain de « 100 euros net par mois pour les bas et moyens salaires ». Des mesures ont déjà été annoncées : au début de la législature, un relèvement des frais forfaitaires ; fin août, la suppression de la tranche d’imposition de 30 %. En juillet, l’enveloppe globale avait été précisée lors de la présentation de la deuxième partie du tax shift. Samedi, le Premier ministre a dévoilé son « cocktail ».

Dès l’an prochain, 850 millions d’euros seront consacrés, pour moitié, à une nouvelle hausse des frais professionnels forfaitaires déductibles ; et pour l’autre moitié, à entamer le relèvement de la tranche d’imposition de la tranche d’imposition de 25 %. Pour l’heure, la tranche de revenus imposables entre 8.170 et 12.400 euros est taxée à 30 %

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct