Depuis Bruxelles, le secrétaire d’Etat américain exige une hausse des dépenses de la défense des Européens

Depuis Bruxelles, le secrétaire d’Etat américain exige une hausse des dépenses de la défense des Européens

Pour sa toute première réunion de l’Otan, le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson a exigé vendredi des alliés européens qu’ils augmentent leurs dépenses de défense afin qu’elles atteignent 2% de leurs Produits intérieurs bruts (PIB) d’ici à 2024.

«Les alliés qui n’ont pas de programmes concrets pour dépenser 2% du PIB en matière de défense d’ici à 2024 doivent les mettre en place maintenant. Ceux qui ont un programme pour atteindre 2% doivent accélérer leurs efforts et produire des résultats», a martelé M. Tillerson devant ses 27 homologues des autres pays de l’Alliance atlantique réunis au siège bruxellois.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct