Charline Van Snick trébuche au pied du podium

Charline Van Snick trébuche au pied du podium
IJF

Une victoire sur étranglement face à la Portugaise Joana Ramos (IJF 29) après seulement 52’’ l’avait amenée en demi-finale sans souffrir. Mais la N.2 mondiale, la Brésilienne Erika Miranda, la vice-championne du monde 2013, lui a rappelé qu’il lui manquait encore quelques atouts dans son jeu pour tutoyer vraiment les meilleures. Une prolongation fatale sur une pénalité (6’03’’) pour fausse attaque et des regrets à la pelle : «  Je n’ai rien concédé, elle n’a marqué aucun point. Ça se joue une décision arbitrale…  »

Mais le ressort était cassé. En finale pour le bronze, la Liégeoise (IJF 27), quelque peu émoussée, s’inclinait sur ippon au golden score (4’14’’) devant la Biélorusse Sklypnik (IJF 24). Trois tournois (Bakou le 10 mars, Casablanca le 19 mars et Tbilissi le 31) en 21 jours, il y a des années où elle n’a pas fait subir pareil traitement à son corps. «  J’ai besoin de références.  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct