Mali: deux assaillants tués selon l’armée, une «bavure» selon des villageois

Deux hommes ont été tués par des gendarmes qu’ils voulaient attaquer jeudi dans la région de Mopti (centre du Mali), a annoncé vendredi à l’AFP l’armée malienne, une version contestée par des villageois qui dénoncent une « bavure ». Cette annonce intervient le jour de la prorogation, pour au moins dix jours, de l’état d’urgence en vigueur au Mali quasiment sans interruption depuis 16 mois.

Selon un responsable joint à la Direction de l’information et des relations publiques des armées, les deux hommes, armés, « ont été abattus par les gendarmes » à Konna, à environ 70 km de Mopti, alors qu’ils s’apprêtaient à « tirer sur poste de la gendarmerie ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct