Regards de désespoir après la tragédie de Mocoa

© AFP
© AFP

La ville de Mocoa, dans le sud de la Colombie, n’était dimanche que désolation après la gigantesque coulée de boue qui a fait, vendredi soir, au moins 200 morts et 203 blessés, certains souffrant de graves traumatismes crâniens.

Modestes masures écrasées sous une avalanche de rochers et de troncs d’arbres, habitants désespérés cherchant leurs proches dans les décombres envahis de boue, soldats portant des enfants en larmes entre les carcasses de véhicules… La Colombie est engagée dans une course contre la montre, plus d’un millier de secouristes s’activaient dimanche pour retrouver des survivants dans cette ville de 40.000 habitants, privée depuis d’électricité et d’eau courante.

Des quartiers entiers, pour la plupart habités par nombre des 6,9 millions de déplacés du conflit armé qui déchire la Colombie depuis plus d’un demi-siècle, ont été ravagés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+