A l’Est, la radio parle en allemand

La BRF 1 a été fondée il y a 40 ans et touche aujourd’hui 50
% des Belges germonophones. © Michel Tonneau.
La BRF 1 a été fondée il y a 40 ans et touche aujourd’hui 50 % des Belges germonophones. © Michel Tonneau. - MICHEL TONNEAU

L es Bruxellois connaissent la Belgischer Rundfunk souvent lorsqu’ils vont faire du ski dans les Hautes Fagnes. Ils consultent le site web pour voir s’il y a de la neige ou même en été, Pour savoir si on peut se promener dans les Fagnes parce que souvent elles sont fermées à cause de la sécheresse. C’est comme ça que je suppose que la plupart des gens à l’intérieur du pays rentrent en contact avec la BRF. » Un constat modeste dans la bouche de la journaliste Simmone Doepgen, véritable star chez les Belges germanophones.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct